mercredi 29 mars 2017

Tout l’art de Neil Gaiman – Hayley Campbell


Neil Gaiman occupe une place prépondérante sur ce blog (et dans mon panthéon personnel en passant), vous avez sûrement eu l’occasion de le remarquer. Il était donc assez logique que je trouve le moyen de me faire offrir Tout l’art de Neil Gaiman, un beau livre qui retrace son parcours on ne peut plus éclectique.


Bien sûr cela peut sembler un peu étrange de se lancer dans la rétrospective d’une carrière d’auteur qui est loin d’être terminée (comme en témoigne les millions de projets en sommeil évoqués entre ces pages, et tous ceux dont le livre ne parle pas mais qui se sont concrétisés depuis). Mais sachant que le sieur dictait déjà des poèmes à sa maman avant même de savoir écrire, il y a de quoi remplir un livre !

Rassurez-vous, les anecdotes sur son enfance restent assez peu nombreuses. Tout l’art de Neil Gaiman n’a bien de la biographie mise en scène, c’est plutôt une sorte de bibliographie commentée qui permet de découvrir les débuts en écriture de Neil Gaiman (il a commencé par écrire pour des magazines coquins) et de faire le tour d’une œuvre on ne peut plus éclectique (romans, comics, films, etc.).

A moitié chronologique, à moitié thématique, l’ouvrage est une mine d’informations et d’anecdotes sur le contexte de création de chacune de ses œuvres. C’est assez intéressant de voir comment il a fait son trou dans le milieu, ou encore de découvrir le nombre de projets en sommeil que Gaiman a dans ses placards (notamment des suites de presque tous ses romans !).

Intéressant dans son contenu, Tout l’art de Neil Gaiman est également un fort joli ouvrage abondamment illustré par les archives de l’auteur (y compris des notes manuscrites pas faciles à décrypter). C’est un régal pour les yeux à quelques détails de mise en page près.

Si vous vous contentez de feuilleter le livre vous n’aurez aucun souci, mais j’ai pour ma part trouvé les pages imprimées sur fond noir absolument illisibles à la lumière d’une lampe de chevet. Et je n’aurais pas craché sur une police d’écriture un peu plus grande, surtout pour la bibliographie qui nécessite une loupe pour se plonger dedans (je soupçonne l’éditeur français d’avoir tassé le texte pour que tout rentre).

Cela reste néanmoins un très beau livre à offrir à tout fan de l’auteur, une belle occasion d’en apprendre plus sur ses œuvres phares et de découvrir des créations moins connues tout en profitant de sympathiques documents d’archives.

Quant à moi, je peux désormais remettre dans leur contexte toutes les bizarreries que j’avais pu récupérer dans un Humble Bundle spécial Neil Gaiman. Je vais peut-être pouvoir les lire maintenant ! (enfin… peut-être pas la biographie de Duran Duran, faut pas pousser non plus…)

D’autres avis : Daily Mars, Elbakin

6 commentaires:

  1. Oui, je te confirme que l'on repère aisément ton admiration pour Gaiman!
    J'aime bien mais pas autant que toi! C'est une excellente idée de cadeau effectivement. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      Tu as plein de Gaimanomaniaques dans ton entourage ? :D

      Supprimer
  2. Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Et tous les autres fans accessoirement ^^.

      Supprimer
  3. Du coup ca aurait fait une belle idée cadeau XD mais pour le coup je passe mon tour :) (par contre je veux bien le même mais sur Amanda !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Y'a pas d'équivalent pour elle ? Ca m'étonne presque (en VO peut-être ?)

      Supprimer